[Article étudiant] Il était une fois…

Il était une fois

Il était une fois un homme, Nicolas qui était triste. Pourtant, il avait une femme et deux beaux enfants. Il avait un bon travail et un appartement très chic dans le 17ième arrondissement. Mais quelque chose lui manquait.

Le matin de ses 50 ans, il s’est regardé dans le miroir. <<Qu’est-ce que je peux faire pour être heureux ?>> s’est-il demandé.

Le miroir a répondu << Tu réaliseras trois vœux. Si tu choisis sagement, alors tu seras heureux>>.

Enchanté, Nicolas décide d’avoir une voiture. Non pas n’importe quelle voiture, mais une qui va très vite et de couleur rouge vif. Il dit au miroir, <>. Voila! La voiture apparaît dans la rue.

Chaque minute de chaque jour, Nicolas conduisait la voiture. Il se montrait dans celle-ci à tout le monde. Sa femme est devenue si frustrée (Nicolas avait quitté son travail et n’était jamais chez eux), qu’elle l’a quitté.

Soupir…

Nicolas ne s’en souciait pas. Il avait un autre souhait. Il dit au miroir, <>

Poof. La belle jeune femme apparaît. Nicolas la met dans la voiture et il la conduit autour de l’Europe. Mais après deux mois, Nicolas se rend compte qu’elle est trop jeune et plutôt stupide et Nicolas s’ennuyait. Il a alors laissé la jeune femme à Berlin, et il est redevenu triste. Qu’est-ce qu’il pourrait demander pour son troisième souhait?

Un jet? Un poste comme chef de la plus grande entreprise au monde. Être président de la France? D’abord, toutes ces idées lui apparaissent fantastiques. Cependant, en réfléchissant pendant qu’il conduit sur l’Autoroute (dans sa belle voiture rapide)- ces idées semblent plutôt peu profondes.

<> il dit <> Alors, il arrête la voiture et sort le miroir qui était dans le coffre.

En réponse, le miroir lui donne des pilules et les explications comment les prendre : Nicolas doit voyager à la Fontaine de Jouvence place de la Concorde. Il doit s’asseoir à côté pendant 30 minutes exactement. L’horloge commencera à sonner au moment où il plongera sa main dans l’eau. Alors, il devra avaler les pilules. Cela semble simple, n’est-ce pas?

Excité à l’idée d’être à nouveau jeune et pour toujours, Nicolas conduit à la Fontaine et s’assoit á côté. Il plonge sa main dans l’eau et il déclenche l’alarme de sa Rolex. Tick tick ! Il attend. Il voit des mères très chics poussant les poussettes et de belles femmes marchant avec de beaux chiens. Il voit des hommes d’affaires apparaissant un peu stressés, à cause de la crise économique. En plus, il voyait les touristes Américains, très forts, portant leurs baskets et regardant les plans du Louvre et de Notre Dame.

Puis, il voit un petit garçon qui vient á coté de la fontaine pour jouer avec un petit bateau. Le garçon a l’air si heureux de faire naviguer son petit bateau. Nicolas se souvient de son plaisir à jouer à cette même fontaine avec un bateau comme ce jeune garçon. Il se souvient de ces nombreuses heures passées, à fabriquer les voiles et le gouvernail, un travail très précis.

A cet instant, pour la première fois depuis 40 ans, Nicolas se sent heureux. L’alarme sonne mais Nicolas ne l’entend pas. 30 minutes passent…Une heure… Puis deux… Nicolas est assis avec le sourire, regardant le petit homme. Finalement, au coucher du soleil, le garçon récupère son bateau et va chez lui. Nicolas aussi rentre à la maison, en laissant les pilules flotter dans l’eau…

Trisha, juillet 2013

No Comments Yet.

Leave a comment

F
F
F
Left Menu Icon